[INFOGRAPHIE] Pourquoi avoir un site Responsive?

Article rédigé par Léna Ory

 

 

 

On appelle Responsive Design ou Responsive Web Design la faculté d'un site web à s'adapter aux différentes surfaces digitales de lecture.  Voici une infographie qui vous montre l'importance d’avoir un site responsive dans votre activité.

 

 

 

 

 



0 commentaires

[INFOGRAPHIE] L'importance du Web pour les commerçants

Article rédigé par Léna Ory

Vous êtes commerçant et vous hésitez à vous lancer dans la communication web ? Voici un article qui vous aidera à comprendre l'importance du web dans votre activité, et va vous donner quelques conseils afin de vous lancer.


0 commentaires

Les images pour le web

Article rédigé par Raphaël Guigo

Quelles images utiliser ? Quelle est leur importance ?

Si votre entreprise est présente en ligne (sur les réseaux sociaux et/ou sur votre propre site internet) ou si vous projetez de le faire, voici tout ce qu'il faut savoir sur les images en ligne.


Pourquoi utiliser des images en ligne ?

Tout d'abord, les images vont vraiment être des éléments vous permettant de faire la différence par rapport à vos concurrents. 

En effet, les images attirent d'avantage l'oeil que le texte et les internautes ont aujourd'hui tendance à le survoler et à mémoriser les images.

Cela se retrouve aussi dans les chiffres, la preuve : Les articles avec des images génèrent en moyenne 94% de vues supplémentaires que les articles n'en aillant pas.

Quelles images utiliser ?

Maintenant que nous savons que leur présence est essentielle, quelles sont les images à utiliser ?

Tout d'abord, utilisez vos images

Il est intéressant de publier des photos de vos produits et/ou services ou encore de vos locaux.

Publier des photos de vous et de vos collaborateurs vous permettra d'humaniser votre relation avec l'internaute et le mettra en confiance.

Bien entendu, favorisez les photos nettes et bien cadrées. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel, vos photos resteront et seront réutilisables (partages sur les réseaux sociaux, sites internet, supports papier).

Enfin, évitez les photos de banques d'images. Celles-ci paraissent souvent fausses et on retrouve souvent les mêmes images sur différents sites. 

Impact sur le référencement

Comme dit précédemment les photos sont plus attrayantes que le texte, mais veillez à conserver du texte !

Il vous faut trouver le juste milieu entre texte et images. Vos images doivent être des illustrations de votre texte.

En effet, les images sont vues par les internautes, mais les moteurs de recherche (dont google en particulier) ne peuvent les lire. Afin de leur indiquer ce que représente votre image et optimiser votre référencement, vous devez décrire brièvement ce qu'elle représente (dans les balises "alt" de votre code HTML). Vous pouvez aussi aller plus loin en renommant votre fichier image de façon pertinente. 

Petit point technique

Vous le savez peut-être déjà, mais il existe différents types de fichiers images. Voici ceux que l'on retrouve le plus souvent sur le web :

  • Le JPEG : C'est le format idéal pour une photo, car il permet une compression inégalable et donc un chargement de votre page web plus rapide. 
  • Le PNG : Son principal avantage est le fait que l'on puisse détourer des éléments de l'image. C'est le type de fichier utilisé pour des icônes par exemple. Il permet aussi une compression avec peu de perte de qualité d'image.
  • Le GIF : Vous connaissez sûrement les animations qu'il permet de réaliser. Le GIF est un type de fichier image peu volumineux mais toutefois limité à 256 couleurs. C'est un format qui peut être intéressant pour une communication humoristique. 

Enfin, si vous souhaitez avoir plus d'informations à propos des images, de la création de sites web et de la mise en place d'une stratégie webmarketing, n'hésitez pas à nous contacter :-) .

Raphaël Guigo, responsable de projet web à l'agence Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue

 

Raphaël est un responsable de projet multi compétences.

 

Il vous accompagnera de la réalisation de votre cahier des charges jusqu’à la remise de votre projet, en passant par le suivi de vos campagnes webmarketing. 


6 commentaires

Le web pour un artisan, quel intérêt ?

Article rédigé par Raphaël Guigo

Souvent loin du "terrain", le web vous parait peut-être un peu abstrait. Il n’est pourtant pas à négliger pour toute activité aujourd’hui.

 

Alors, pourquoi et comment utiliser le web lorsque l’on est artisan ?


Tout d’abord, 2 informations : 83% des français se connectent quotidiennement sur internet pendant en moyenne 4h07.*

Ces deux nombres nous permettent déjà de savoir qu’il est indispensable d’être présent en ligne.

Pourquoi utiliser le web en tant qu'artisan ?

En tant qu’artisan, vos actions mises en place sur internet doivent être à la fois votre vitrine et votre commercial.

 

Vous devez vous présenter clairement et donner envie aux internautes de vous embaucher. 

 

Vous devez absolument :

-               Faire connaître vos compétences

-               Montrer vos réalisations

-               Vous laisser contacter très facilement

 

Une fois que vous avez mis en place ces bases, vous devez rappeler aux internautes que vous existez.

  

Comment utiliser le web en tant qu'artisan ?

1 – la base : Ayez un site professionnel

Pour bien commencer, un site internet professionnel est indispensable ! Pour rappel, il doit au minimum permettre à vos visiteurs de :

-               Voir vos compétences & réalisations

-               Vous contacter ou vous rendre visite très facilement

 

2 – faites vous connaître par Google

Afin d’optimiser les recherches des internautes, ceux-ci doivent avoir directement accès à vos coordonnées, adresse, et horaires sur Google.

 

3 – soyez présent sur les réseaux sociaux

Attention : veillez à véhiculer une image professionnelle !

Pour en savoir plus sur les réseaux sociaux, n'hésitez pas à consulter cet article.

 

4 – faites vivre votre entreprise sur internet

Que ce soit grâce à un blog, des actualités, des offres commerciales et/ou les réseaux sociaux par exemple, vous devez faire vivre votre entreprise. Cela vous permettra d’avoir une image d’entreprise active, toujours en mouvement, et de ne pas vous faire oublier de vos visiteurs.

Enfin, si vous souhaitez optimiser votre utilisation d'internet, n'hésitez pas nous contacter pour plus d'informations :-)

NB : Les internautes sont de plus en plus mobile, les appels téléphoniques sont délaissés au profit des messages électroniques et les sites internet sont consultés sur des smartphones.

Soyez réactifs à tout message (mails & messages sur les réseaux sociaux) et ayez un site internet responsive (qui s’adapte à tous les formats d’écrans).

 

*source : http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-internet/

Raphaël Guigo, responsable de projet web à l'agence Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue

 

Raphaël est un responsable de projet multi compétences.

 

Il vous accompagnera de la réalisation de votre cahier des charges jusqu’à la remise de votre projet, en passant par le suivi de vos campagnes webmarketing. 


0 commentaires

[Infographie] La Typographie et ses bases

Article rédigé par Matthieu Rousteau

La typographie donne une forme visible à une idée écrite. Elle est un aspect essentiel de la création graphique.

 

Trouver un juste équilibre entre esthétique et fonctionnel, tel est l'enjeu. Ainsi les nombreux styles typographiques permettent d'exprimer toutes sortes d'idées.


Cette infographie va vous permettre de comprendre les grandes familles de Typographies et vous aider à mieux les utiliser et les intégrer à votre site internet.

 

0 commentaires

La recette pour développer sa notoriété sur les réseaux sociaux

Article rédigé par Meghann Vaïti

Il n'y a pas de recette miracle pour développer sa notoriété sur le web mais quelques conseils peuvent vous êtes utiles pour mener à bien l’organisation de votre stratégie de communication.

 


Tout d’abord faites l’état des lieux de ce que vous avez !

 

Temps de préparation : 2h

Ingrédients :

 

-          Image de marque

-          Identité

-          Slogan

-          Logos

-          Photos

-          De l’humour

-          De l’inspiration

-          De la bonne humeur

-          De la patience

-          Du feeling

-          Un compte Facebook / Twitter …

 

Ensuite commencez à préparer votre trame d’organisation.

 

Pour se faire, prenez une feuille ou le bloc note de votre ordinateur.

 

La première étape est primordiale, même si celle-ci est redondante, il faut tout d’abord se poser les bonnes questions, une méthode peut vous aider :

 

 La méthode : QQCOQP Qui ? Quoi ? Comment ? Où ? Quand ? Pourquoi ?

 

Cette méthode vous permet de faire un premier état des lieux et complétera votre stratégie de communication.

 

Explication de la méthode en 6 points :

 

Étape 1 : Qui ?  Le ciblage

 

Le choix de votre cible est essentiel et doit correspondre à votre secteur d’activité ou domaine de prédilection. 

 

Pour bien comprendre, posez-vous ces questions simples :

 

Quel type de personne s’intéresse à mon activité ? Quelle tranche d’âge ? Homme ou Femme ?

 

Si vous souhaitez creuser cette piste de réflexion, vous pouvez essayer de définir des personas*. C’est à dire, imaginer qui sont les visiteurs de votre site, en leur donnant un nom, un âge, une catégorie sociaux-professionnelle, en répondant à la question ; pourquoi est-ce que cette personne viendrait sur votre site, quels sont ses objectifs et quel est son comportement… ? L’idéal est d’en imaginer au moins 3.

 

 

Profil type personas: 


Étape 2 : Quoi ? à Le contenu

Quel contenu à partager ?

 

Le contenu est souvent le plus difficile à travailler.

 

Le contenu est souvent le travail le plus difficile à faire… Il faut une bonne dose d’inspiration, de patience et de créativité !

 

En fonction de votre activité, de vos envies du moment, des envies de vos récepteurs…

 

Dans tous les cas le contenu doit être :

 

·         Attrayant

·         Séduisant

·         Naturel

·         Informatif

·         Intéressant

·         Pertinent

·         Inventif

·         Personnalisé

·         Diversifié…

 

N’oubliez pas de définir un « ton » de rédaction ou une ligne éditoriale, afin de garder une cohérence maximale.

 

 

Étape 3 : Comment ? L’innovation

 

Comment vous y prendre ?

 

En étant curieux, en haleine de nouvelles informations, en suivant l’avis des récepteurs, en allant voir la concurrence (pourquoi pas ?!)

 

Bref, en étant à l’affut de toutes informations qui peuvent vous aider dans la réalisation de votre future communication. 

 

Le travail de recherche peut-être long alors ne bloquez pas toute une journée pour réfléchir à toutes vos publications, laissez la place au naturel et à vos intuitions… !

 

 

Étape 4 : Où ? Le type de réseau

 

Sur quel type de réseau social je vais partager mon contenu ?

 

Cela dépendra principalement de la cible que vous visez, et donc de votre activité.

Pour information :

  • Facebook est presque indispensable pour tout type d’activité, car on y retrouve toute la population.
  • Twitter est un réseau où le flux d’information est très important. C’est un réseau qui peut être intéressant si vous ciblez une population très connectée (jeunes, CSP+, citadins …)
  • Instagram est un réseau très à la mode chez les jeunes, le but étant de partager de belles photos.
  • Pinterest peut être très intéressant pour beaucoup d’activités, car c’est sur ce réseau social d’image où les internautes vont chercher de l’inspiration.
  • Linkedin est un réseau social professionnel. Il peut être intéressant de l’utiliser pour développer une activité B2B.
  • Viadeo est un équivalent français de Linkedin
  • Snapchat / Périscope, etc.

 

Étape 4 : Quand ? La fréquence

 

Combien de fois ?

 

Pas plus de 3 publications par semaine, au risque de vous voir apparaître trop souvent sur les  fils d’actualités et donc de lasser votre audience.  

 

 

Pour finir, étape 6 : Pourquoi ? La raison

 

Il est important de rappeler qu'un utilisateur est une personne à part entière. Avant de savoir quel contenu conviendrait à quel type de profil, posez-vous la question en prenant la place du récepteur « Qu'est-ce j'ai envie de voir sur les réseaux sociaux ? »

 

Si vous arrivez à répondre à cette question, alors dites-vous qu'une majorité de personne pensent surement comme vous.

 

Le secret, s’il y en a un, est de faire preuve d'empathie et d'intégrité puisque vous même êtes un potentiel utilisateur.

 

Et surtout n’oubliez pas de varier les plaisirs dans vos partage de contenu ! Ne restez pas centré sur votre activité... !

 

Meghann Vaïti

Responsable de projet web

En panne d’inspiration ?

 

Notre équipe se fera un plaisir de vous accompagner dans la gestion et la fédération de votre communauté … ! 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations :


1 commentaires

[INFOGRAPHIE] Une page d'accueil efficace en 3 leçons

Article rédigé par Matthieu Rousteau

La première impression est la plus importante. La page d'accueil doit donc impérativement respecter certaines règles.

 

Voici quelques conseils pratiques à prendre en compte avant de créer un site internet.


N'hésitez pas à partager cette infographie sur vos réseaux sociaux !

0 commentaires

Le chèque numérique: Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Article rédigé par Raphaël Guigo

Le chèque numérique : Ça ne vous dit peut être rien ? Pourtant il pourrait bien vous être utile. Alors qu’est-ce que le chèque numérique ? À qui est-il destiné ? Pour quel usage ? et comment en bénéficier ?


Pour qui ?

Les chèques numériques sont destinés aux entreprises Bretonnes (dont le siège social est en Bretagne), exerçant dans le domaine de l’alimentaire, des services et équipements de la personne, les équipements de la maison, la culture et les loisirs, l’hygiène et la santé.

 

Ces entreprises doivent avoir une superficie commerciale inférieure à 300 m2 et doivent respecter certains codes NAF (voir les codes NAF).

 

Attention : pour les activités de cafés, hôtels, restaurants et pharmacies ne peuvent accéder aux chèques numériques.

 

 

Pourquoi ?

Ces chèques ont pour but d’aider les entreprises dans leur développement numérique. Vous pouvez donc les utiliser pour :

  •  De l’accompagnement en stratégie digitale
  • De l’aide et de l’appui au référencement
  •  Créer votre site internet  
  • Mettre en place des outils numériques  
  • Acquérir du matériel

Attention : Vous ne pouvez cumuler l’utilisation de ces chèques avec les fonds d’assurance formation.

De plus, les formations et études suite à l’achat de matériel ou logiciels ne peuvent être financés par les chèques numériques.

 

Concrètement, le chèque numérique, qu'est-ce que c'est ?

Le chèque numérique est une aide financée par le Conseil Régional qui correspond à 50% du montant HT de votre investissement et son plafond est de 240 € maximum.

Vous ne pouvez faire qu’une demande par ans.

Comment en bénéficier ?

 

Tout d’abord, il vous faut contacter votre Chambre de Commerce et de l’Industrie en leur communiquant le devis de votre prestataire.

 

Votre CCI vérifiera alors si vous êtes éligibles à cette subvention et complètera votre demande.

 

Ensuite, votre CCI vous versera l’aide qui vous est attribuée sur présentation de votre facture acquittée et payée, dans la limite de l’enveloppe réservée à ce dispositif.

 

Enfin, il vous faudra compléter une ficher d’évaluation concernant l’utilité et l’utilisation du chèque numérique.

En savoir plus :

Raphaël Guigo, responsable de projet web à l'agence Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue

 

Raphaël est un responsable de projet multi compétences.

 

Il vous accompagnera de la réalisation de votre cahier des charges jusqu’à la remise de votre projet, en passant par le suivi de vos campagnes webmarketing. 


0 commentaires

5 points clés pour la réussite de votre projet web

Article rédigé par Raphaël Guigo

Que ce soit pour la simple création de votre site internet ou la mise en place d’une stratégie digitale complète, un projet web est une étape incontournable dans la vie d’une entreprise.

 

Afin d’éviter les complications voici 5 conseils pour réussir votre projet.


Définissez vos objectifs

      Toute première étape dans la vie d’un projet web, il vous faut connaître vos objectifs. Cela peut être par exemple :

 

o   Vous présenter en ligne (dans le cas d’un site vitrine)

o   Vendre en ligne (dans le cas d’une e-boutique)

o   Fidéliser vos clients

o   Développer une communauté derrière votre activité

 

Vous aimeriez simplement développer votre chiffre d’affaire grâce à internet, mais vous ne savez pas comment ? N’hésitez pas à contacter notre agence web dans ce cas. 

 

Peu importe votre projet, vos objectifs doivent être quantifiables, mesurable et atteignables. C’est à dire que vous devez avoir une idée du nombre de visites que vous souhaitez avoir sur votre site, du nombre de ventes ou chiffre d’affaire que réalisera votre site e-commerce, ou encore le nombre de « likes » à apporter à votre compte Facebook.

 

Afin de rester concentré sur cela, vous devez pouvoir mesurer ces « KPI » (Key Performance Indicators ou Indicateurs Clés de Performance).

 

Définissez votre budget

Maintenant que vous savez ce que vous voulez faire sur internet, vous devez attribuer un budget à votre projet. Ce budget sera crucial dans la réussite et la qualité de réalisation de cette opération.

Faites le point sur vos compéteces en interne

Comme pour chaque projet dans une entreprise, un projet web doit être confié à une personne ou équipe au sein de votre entreprise. Vous devez alors vous demander quelles sont les compétences de ces personnes. Sont-elles capables de réaliser une partie du travail sur ce projet ou devez-vous tout externaliser ?

 

Attention, si vous choisissez de réaliser vous même certaines opérations, veillez à véhiculer une image professionnelle.

Sachez préparer votre projet avant toute démarche externe

Après avoir définis vos objectifs, faites le point sur vos compétences en interne et définissez votre budget, vous pourrez commencer à préparer votre projet. Voici quelques points importants :

 

o   Préparez le contenu de votre site : organisez et définissez l’architecture de votre site et préparez vos textes et photos

o   Listez vos mots clés (pour en savoir plus cliquez ici)

o   Naviguez sur internet et prenez notes de quelques designs de sites qui vous plaisent et ce que font vos concurrents sur internet, comme par exemple sur le site Jimdo.

Quelques notions importantes

Afin de mieux comprendre le langage utilisé dans ce milieu et pratiqué par les agences, voici un peu de vocabulaire technique :

 

o   Responsive webdesign : Cette notion est indispensable aujourd’hui. Le responsive webdesign pour un site internet, est le fait de s’adapter à tous les formats d’écran (de l’ordinateur de bureau, jusqu’au smartphone, tout en restant lisible et clair.)

o   SEO : ou Anglais Search Engine Optimisation, le SEO est ce que l’on appelle le référencement naturel. Cela consiste à optimiser votre site pour qu’il soit indexé le mieux possible sur les moteurs de recherches.

o   SEA : en Anglais Search Engine Advertising, le SEA est l’achat de mots clés dans les moteurs de recherche.

o   CMS : (Content Management System) En français, système de gestion de contenu, le CMS est l’outil qui vous permettra de garder la main sur votre site afin d’effectuer des changements. Son choix est crucial ! Pour plus d’informations sur les CMS, cliquez ici ou rendez vous sur dessinesmoiunsite.com.

 

Enfin, un projet web se prépare et prend du temps. Ne négligez aucun point au risque de perdre votre temps et votre argent.

 

Mon coup de coeur

Pour un coût abordable et un besoin en compétence interne limité, je vous conseil le CMS Jimdo. Ce CMS est ludique, complet et correspondra à (presque) toutes vos attentes.

Raphaël Guigo, responsable de projet web à l'agence Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue

 

Raphaël est un responsable de projet multi compétences.

 

Il vous accompagnera de la réalisation de votre cahier des charges jusqu’à la remise de votre projet, en passant par le suivi de vos campagnes webmarketing. 


1 commentaires

Comment trouver des mots ou expressions clés pour le SEO et SEA ?

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Le choix des bons mots et expressions-clés est décisif pour la réussite de votre référencement naturel ou de votre campagne de référencement payant.

 

 Cependant, ce n'est pas facile de lister soi-même les bons mots et expressions-clés pour son propre site ! Fort heureusement, de nombreux outils existent pour vous donner un coup de main.

 

 En voici un extrait :


Les outils Google

 

  •  Google Analytics : Not provided oblige, désormais, il faut pousser un peu plus pour trouver des mots et expressions clés qui feront de votre référencement une réussite. Un chemin intéressant est celui d'Acquisition -> Optimisation référencement -> Requêtes. Vous verrez ainsi avec quelles requêtes des internautes, votre site s'est affiché dans les pages de résultats de Google.
  • Google Search Console : Poursuivez votre recherche des mots-clés par l'outil Google Search Console. Par le chemin Trafic de recherche -> Requêtes de recherche , une liste riche de mots et expressions vous êtes proposée.
  • Google Keyword Suggest et la recherche alternative : le moteur de recherche est lui-même très utile dans votre quête aux mots clés qui feront recette. Tapez un début de requête dans la barre de recherche de Google, vous verrez apparaître des suggestions faites par Google. De même, votre requête étant faite, Google vous affiche ses résultats de recherche. En bas de page, il vous propose des suggestions de recherches alternatives, ces suggestions sont très utiles pour trouver le mot clé magique. Dans l'exemple ci-dessous, j'ai utilisé la requête "bateau pour la Corse". Sur l'image à gauche, le keyword suggest et sur l'image à droite la recherche associée.
  • Google Trends ou Tendances de Recherches. Depuis l'amélioration de l'outil par Google l'été dernier, c'est un moyen intéressant d'analyser des mots clés, notamment des requêtes événementiels. Google Trends permet d'obtenir en un seul clic les tendances de recherche d'un ou plusieurs mots clés, les prévisions de tendance des recherches, une liste des mots clés connexes populaires ou en forte augmentation, la recherche des internautes de ce mot clé par pays, région, ville... Bref un outil allié pour définir votre liste de mots et expressions clés SEO !
  • Google Keyword Planner ou Générateur de mots clés de Google Adwords : pour utiliser cet outil, il faut auparavant posséder un compte Google Adwords. Très pratique, en indiquant votre produit ou activité, il répond par un certain nombre de groupes d'annonces, divisés ensuite par des mots et expressions clés. On connaît aussitôt l'importance de la recherche (faible, moyenne, élevée) et le coût de l'enchère lors d'une campagne Adwords. Cet outil est donc utile dans votre stratégie SEA mais aussi dans l'établissement de sa stratégie SEO.  

Les autres outils

  •  SEM Rush : avec SEM Rush on arrive dans les outils pro des webmasters. Afin de tirer tous les avantages de cet outil, il faut passer à la version payante, qui reste tout à fait raisonnable par rapport aux services proposés : il permet d'analyser son propre classement dans les moteurs de recherche et le comparer avec celui des concurrents. On peut également faire la comparaison de 2 noms de domaines différents pour un seul mot clé, analyser les annonces Adwords de ses clients ou bien analyser la publicité sur Facebook.
  • Woorank : Plus complet que SEM Rush, cet outil professionnel s'adresse à des webmasters et référenceurs confirmés. Il permet d'analyser en temps réel n'importe quel site (notamment ceux de vos concurrents !). Vous obtenez un rapport détaillé que vous pouvez même télécharger au format PDF. Woorank vous indique quels sont les mots-clés les mieux adaptés à votre stratégie.
  • Majestic : Un autre outil professionnel très performant, qui en plus d'analyser les mots-clés d'un site, fournit des informations sur le nombre et la qualité des backlinks (liens qui pointent vers votre site). C'est un très bon outil même si les formules d'abonnement sont relativement chères (à partir de 39.99 € HT/mois)
  • Keywordtool.io : en indiquant une requête, Keywordtool.io vous propose une sélection d’expressions similaires, à vous de vous en inspirer ! Pas d’informations supplémentaires sur la concurrence ou la popularité, pour cela il faudra passer à la version payante.
  • Yooda insight et l’outil Keyword Suggest : en outre d’un Benchmark SEO entier que l’outil propose, l’onglet Keyword Suggest vous permet d’indiquer une requête. Dans le résultat, Yooda Insight vous propose une liste de mots et expressions clés utiles pour votre stratégie SEO et SEA, mais aussi le nombre de recherches, la concurrence du mot clés ou bien l’estimation par Google du nombre de pages pertinentes pour cette recherche. C’est l’outil coup de cœur de notre agence web !

 

 

Ça y est, vous avez listé un ensemble de mots et expressions clés nouvelles ? Dans un prochain article je vous expliquerai comment organiser et utiliser ces expressions afin d’optimiser votre référencement naturel ou payant !

Cathy Van Eersel, directrice de l'agence Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue

Chef de projet et experte dans l'outil Jimdo, elle propose la création et refonte site web, un accompagnement dans votre stratégie e-marketing et Community Management, et elle est spécialisée dans le tourisme et les sites multilingues.

0 commentaires

Cleno certifié Jimdo Expert grâce à son savoir-faire !

Article rédigé par Cathy et Youcef

Cette semaine, notre agence a obtenu la certification Jimdo Expert, au terme d’un processus de validation de nos compétences.

 

Par ce label, l'entreprise allemande reconnait ses partenaires pour leur expertise technique sur le CMS, mais aussi leur engagement auprès de la communauté des utilisateurs de la solution Jimdo.


Pour vous, nos chers clients, cela signifie avoir l’assurance de travailler avec une équipe spécialisée dans des solutions web reposant sur la technologie JimdoLes valeurs de Cléno rejoignent complètement celles de Jimdo, passionnés par notre métier de créateur de site web.  Notre objectifs est de travailler avec vous dans un esprit de partenariat et de proximité.

2 commentaires

Quelle stratégie de netlinking pour doper votre référencement ?

Article rédigé par Youcef Kébaïli

Le référencement est avant tout une question de stratégie de contenu.

Même avec le meilleur outil ou CMS, votre site ne sera jamais bien positionné dans Google si vous négligez la rédaction de vos contenus.

Mais le contenu n'est pas le seul levier en SEO.

 

Votre site doit être "populaire" aux yeux des moteurs de recherche, c'est à dire bénéficier de liens venant d'autres sites et pointant sur le votre.

 

Lisez la suite, vous allez tout comprendre au netlinking !


Un lien retour (backlink en anglais) est un lien entrant, pointant vers un site ou une page web. La qualité du backlink et le nombre de liens pointant vers un site ont une grande influence sur la réputation de ce site aux yeux de Google, mais aussi d'autres moteurs de recherche.

Cependant, tous les liens ne se valent pas !  Les backlinks ont des poids différents pour les moteurs de recherche, qui dépend du PageRank (un indice propre à Google) de la page qui vous envoie ce lien. Un lien publié sur un site très connu, vaut beaucoup plus qu'un lien publié  sur un site peu connu.

A l'inverse, les backlinks publiés sur des sites ayant une mauvaise réputation, peuvent altérer la réputation du site vers lequel ils pointent.


 

Stratégie de netlinking ?

Le netlinking est donc tout simplement un ensemble d'actions ou de stratégies qui consistent à obtenir des liens vers votre site de façon à booster la popularité et l'autorité de celui-ci. Le netlinking est une optimisation permanente qui peut booster ou flinguer votre site internet si ce dernier ne plait pas à la célèbre ménagerie (algorithmes) de Google ! C'est une stratégie difficile à mener, d'autant plus que Google change régulièrement ses algorithmes, et qu' il faut en permanence s'adapter… ou disparaître des résultats de recherche !


Un peu de théorie

Il y a 2 grands principes à connaitre en matière de référencement. Le netlinking va agir sur ces 2 leviers :

La popularité d'un site (Citation Flow en anglais) : ce paramètre reflète le nombre de fois ou votre site est pointé. La popularité dépend donc de la quantité de backlinks.

L'autorité d'un site (Trust Flow en anglais) : ce paramètre est lui directement lié à la puissance (ou le poids) des liens entrants. Il dépend donc de la qualité des backlinks.

Il y a quelques années, la popularité d'un site était l'élément central d'un bon SEO. Plus vous arriviez à obtenir des liens, meilleur était votre référencement. C'était l'âge d'or du référencement, il suffisait d'obtenir un très grand nombre de liens pour voir votre site grimper dans les résultats (popularité forte). C'était la belle époque où il été facile de manipuler les algorithmes de Google, mais ça c'était avant... Google s'est vite adapté et a modifié ses critères de sélection d'un bon netlinking.

Aujourd'hui, le but n'est plus d'obtenir énormément de liens, même si cela reste toujours important, mais la priorité est plutôt d'obtenir des liens de bonne qualité. L'importance et le poids d'un lien sont aujourd'hui basés sur le Trust Flow, ce qui peut s'avérer très compliqué et même parfois coûteux à obtenir. Heureusement il existe encore quelques stratégies gratuites, que je détaillerai dans un prochain article.

Une notion de liquide

Pour ceux qui ne sont pas encore familier avec l'univers du SEO, il faut que je vous explique ce qu'est le "jus". Le jus est le niveau de référencement qu'un site peut vous envoyer. Il faut partir du principe que le référencement se comporte un peu comme un liquide. Ce liquide transite de site en site avec une déperdition entre chaque site. Plus le site qui vous envoie du jus est important, plus le volume et la qualité du jus envoyé seront importants.

 

Contextualisation des liens

Le site référent doit traiter du même sujet que votre site, dans la même thématique. Dans l'idéal le site référent à partir duquel vous souhaitez obtenir un lien, doit comporter les mêmes mots-clés sur lesquels vous voulez vous positionner. Ce type de site sera parfait pour vous envoyer du bon jus et vous aidera à construire un netlinking efficace.



Youcef Kébaïli, directeur dévéloppement web chez Cléno, agence de communication web et e-marketing multilingue  

Un geek ingénieur expérimenté en développement d’applications et de sites web sur mesure.

Après avoir travaillé plus de 10 ans dans des grandes entreprises et 5 ans comme chef de projet chez un éditeur de logiciels, il a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en 2013 ! Il a rejoint l'équipe de Cléno en 2015.

1 commentaires

Pourquoi une entreprise a besoin d'être présente sur les réseaux sociaux ?

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Beaucoup de mes clients me disent "les réseaux sociaux ce n'est pas nous" ou "nous n'avons pas besoin de Facebook". Ils ont tort ! Toute entreprise, aussi petite soit-elle, a une utilité aujourd'hui à être présente sur les réseaux sociaux. Je vous en donne quelques raisons indiscutables dans cet article...

 

  •  Une visibilité accrue : les chefs d'entreprise rêvent d'avoir une visibilité et d'augmenter leur notoriété. Les internautes passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux. La présence sur ces médias est donc un excellent moyen pour que leurs objectifs soient atteints.
  • La construction d'une image de marque : une bonne image de marque aide à votre réputation. Cela rassure votre futur prospect.
  • La génération de prospects s'appelle en e-marketing la "Leads generation". Vous créez du contenu en relation avec votre entreprise, l'internaute réagit sur votre contenu, et exprime son intérêt pour votre entreprise. Il devient par conséquent un prospect qualifié.
  • Les médias sociaux permettent de personnaliser le message que l'on veut véhiculer en fonction de sa cible. Chaque média permet de cibler. Si Facebook est parfait pour atteindre le grand public, les médias comme Twitter et Linkedin sont tout à fait adaptés en B to B.
  • Nous voilà arrivés à notre but principal : augmenter le nombre de clients ! Les médias sociaux ont envahi la planète entière, une nouvelle clientèle est donc à portée de vos mains ! En 2013 (donc il y a 2 ans déjà !), 23 % des marketeurs ont constaté une augmentation du nombre de clients grâce aux réseaux sociaux.
  • La fidélisation : autre point important dans l'e-marketing. Vous développez une relation forte avec vos internautes suiveurs, followers et autres personnes qui aiment vos pages... Vous pouvez alors les récompenser avec des offres spéciales, des concours, des e-books à télécharger...
  • Vous créez du contenu sur vos réseaux sociaux, avec des liens pointant vers votre site web. Les internautes partagent ce contenu, cliquent sur les liens et interagissent. La présence sur les médias sociaux contribue alors à un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.

Toutes ces raisons sont indiscutables pour s'y mettre dès aujourd'hui ! Pas encore convaincu ? Je vous donne une dernière raison : le marketing des réseaux sociaux pour une entreprise est peu onéreux. C'est surtout beaucoup de temps à donner ! Je sais que vous en avez peu... Notre agence web Cléno peut gérer les réseaux sociaux à votre place et établir avec vous une véritable stratégie marketing en médias sociaux.

0 commentaires

Comment augmenter le trafic sur son site web ?

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Découvrez 6 techniques efficaces pour augmenter la visibilité et la notoriété de votre SIte Web.



Avoir un site web responsive

 C'est officiel depuis quelques semaines ! Google va pénaliser dans son classement tous les sites qui ne proposent pas une version mobile. De plus, avec son étiquette "mobile friendly", l'internaute voit d'un coup d'œil si votre site s'affiche bien sur son mobile et sa tablette. Et il sera davantage tenté de cliquer sur un site "mobile friendly" ! Alors si votre site n'est pas encore responsive, ce sera votre priorité pour cette année 2015 !


Avoir un blog ou une page d'actualités sur son site web, et l'animer régulièrement

 Google aime bien les sites qui bougent. Comme il est difficile de changer le contenu de son site web chaque semaine, le blog ou la page d'actualités peuvent être un bon moyen d'augmenter le trafic sur son site, à condition de poster un billet régulièrement et de partager l'apparition de votre article sur les réseaux sociaux.


Poser des boutons de partage de réseaux sociaux sur son site

 Afin d'inciter les internautes à partager le contenu de votre site ou de votre blog, ajoutez des boutons de partages des réseaux sociaux.


Avoir une présence active sur les différents réseaux sociaux

Ils sont incontournables dans votre communication digitale. En publiant régulièrement sur les réseaux sociaux des informations pertinentes, vos apparitions d'articles de blog, ou en échangeant avec vos fans et suiveurs, vous créez une communauté active autour de votre marque, et par conséquent vous augmentez le trafic sur votre site web. J'ai dédié mon dernier billet à l'importance des réseaux sociaux dans votre stratégie e-marketing.


Éditer une newsletter

 Envoyer une newsletter mensuelle à contenu pertinent, et en y intégrant des liens vers les pages de votre site, fera augmenter considérablement votre trafic web. Pensez à placer une box sur votre site pour inciter l'internaute à s'abonner à votre newsletter.


SEA et Facebook Ads

 Vous pouvez booster votre trafic en peu de temps avec une campagne Google Adwords qui vous permettra d'apparaître sur la première page de Google. Facebook propose également un système de publicité efficace, à des coûts très attractifs. Ces moyens sont intéressants pour développer le trafic de son site, à condition d’en maîtriser les outils.

 

Que ce soit pour la gestion des réseaux sociaux, la mise en place d'une campagne e-mailing ou la création d'une campagne de publicité sur le web, l'agence de communication web et e-marketing Cléno est à votre disposition pour vous aider à réaliser une stratégie de communication digitale efficace !

4 commentaires

Comment bien référencer son site web ou son blog ? Quelques règles de base pour tout référenceur.

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Ça y est ! Votre site ou votre blog tout beau, tout neuf, est enfin prêt à être mis en ligne... Félicitations ! Mais avez-vous pensé référencement ? Avec cet article je souhaite vous apprendre ou vous rappeler quelques règles de base pour un bon référencement d'un site ou d'un blog, version 2015 !

 

 Le contenu de votre site

 

Google lit de plus en plus comme un être humain. Votre contenu textuel doit être de qualité, pour l'internaute... Et pour Google ! Stop aux bourrages de mots clés ! Et à vos plumes ! Séduction, narration, et qualité, sont les maîtres-mots du texte sur votre site web ou votre blog !

 

La hiérarchisation du texte avec des titres h1, h2, h3...

 

Organisez votre contenu ! Comme le font les journalistes lors de la rédaction d'un article de presse, votre page doit contenir un titre (h1), un chapeau qui résume votre page (le texte du haut de la page étant mieux référencé par Google, que celui du bas), puis des sous-titres h2 (ou h3 si besoin).

 

Le bon maillage de liens internes

 

Construisez un véritable silo entre vos pages et vos rubriques en posant des liens internes d'une page à l'autre. Faites en sorte que l'internaute surfe le plus longtemps possible sur votre site ! Optimisez vos ancres en utilisant quelques mots clés (mais attention à la sur-optimisation, un juste milieu s'impose).

 

Les balises Title et Description

 

Les balises Meta Title et Meta Description sont celles qui s'affichent lors de l'apparition du résultat de la requête dans Google. D'abord le Title (en bleu), qui doit être court, contenir des mots clés de la page que vous voulez référencer... Et être attractif afin d'inciter les internautes à cliquer dessus. Comment faire en sorte de réunir ces 3 éléments et un espace si réduit de moins de 70 caractères ? Je n'ai pas la réponse, juste la possibilité de vous conseiller de trouver un juste équilibre entre l'attractivité du titre et son pouvoir de référencement. Ensuite la balise Description (le texte en noir en dessous du lien vert) pour laquelle il y a quelques nouveautés en 2015. Elle peut désormais compter jusqu'à 200 caractères (ouf, on peut utiliser un peu plus nos plumes), mais elle a aussi un pouvoir de référencement ! Jusqu'à présent elle était juste utile pour séduire l'internaute afin que celui-ci clique sur notre résultat, plutôt que sur celui du concurrent ! Mon conseil se renouvelle donc pour le remplissage de cette balise : trouver un juste équilibre entre référencement et séduction !

 

Pour un bon référencement en 2015, le texte d'un site web ou d'un blog doit être de qualité et en parfait équilibre avec les mots et les expressions-clés sur lesquels nous souhaitons référencer notre site. Pensez aussi aux synonymes !

0 commentaires

La naissance du Google Zoo

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Il y a une quinzaine de jours, j'écrivais un article sur les animaux de Google. Aujourd'hui, j'aimerais compléter le zoo de Google avec de nouvelles petites bêtes que je viens de découvrir, et qui marquent la tendance des algorithmes de Google en 2015.

Google Polar Bear

Oh, cette bête d'apparence toute douce, est en fait très coriace et doit faire face à des circonstances météorologiques extrêmes. De surcroît, elle en a de l'endurance ! Il en faut de même pour un référenceur ! Si jadis on plaçait le SEO d'un site au départ, on laissait mijoter un peu et ensuite ça fructifiait tout seul... Désormais, le référenceur a tout intérêt à posséder l'endurance de l'ours polaire. Le SEO devient un travail très précis, à long terme et en continuité !

Google Panther

Ah, elle est dangereuse cette panthère ! Elle est toute noire et guette sa proie... C'est un excellent animal pour attaquer toutes les techniques Black Hat en allant du Spin au Duplicate Content externe (mais attention, elle s'attaque aussi au Duplicate Content interne). Référenceurs, faites attention à cette bête noire qui vous surveille de près avec ses beaux yeux verts !

Google Zebra

Bien moins méchant que la panthère, le zèbre est en plus très sociable ! Cet animal peut donc constituer l'allié idéal des référenceurs, à condition de bien le connaître ! L'algorithme Google Zebra prendra le relais de celui de Panda, et récompensera les sites qui possèdent un contenu de qualité, une densité de mots clés corrects, un maillage interne intelligent... Le zèbre sera ainsi votre ami !

Google Hedgehog

Aïïïe, il pique ce petit hérisson ! Il n'aime pas qu'on le touche ! Il n'est pas très sociable par conséquent ! Amis référenceurs, faites attention à votre référencement social ! Cessez d'augmenter artificiellement vos fans, followers, likes et autre suiveurs ! J'entends par le mot artificiel, l'achat, bien évidemment. Une bonne stratégie de vos réseaux sociaux est le fruit d'un travail régulier, efficace, et de longue durée !

0 commentaires

Les drôles d'animaux de Google

Article rédigé par Cathy Van Eersel

Panda ou une véritable stratégie de contenu éditoriale

 Depuis l'apparition de l'animal Panda dans les algorithmes de Google, le contenu éditorial devient un élément majeur dans le référencement d'un site web. Le rédactionnel d'un site doit être unique, intéressant et riche. La stratégie de marketing du contenu doit avoir des contenus variés. Vidéos, images, infographies ou contenu interactif viennent combler le rédactionnel de qualité du site.


Le netlinking depuis Penguin...

Encore une petite bête fort sympathique de Google : depuis la sortie son algorithme Penguin, les règles du netlinking ont changé ! Les liens externes sont toujours très importants pour le bon référencement d'un site, mais prêtez une attention particulière au fait qu'ils soient de bonne qualité et obtenus "naturellement" : par un internaute qui recommande votre site par exemple, ou grâce à un bon contenu qui attire naturellement des liens...


Le petit oiseau Colibri ou l'apparition de la recherche sémantique

Hummingbird (Colibri en français) est un algorithme de Google qui vise les requêtes en langage naturel. Prenons l'exemple de la requête "j'ai faim". Que veut l'internaute ? Probablement recherche-t-il un endroit pour se restaurer près de l'endroit où il se trouve. Google tâchera donc de lui apporter une réponse à sa requête. Dans cet exemple nous ne parlons plus de mots clés mais de langage naturel. Aux référenceurs d'anticiper les besoins de l'internaute !


Pigeon, le dernier algo de Google concernant le référencement local

L' algorithme Pigeon a déjà été déployé dans le monde anglophone, et il va probablement arriver en France en 2015.

 

Si votre business est local, il va falloir penser local. Dans le contenu du site il faut travailler tous les aspects liés à la géolocalisation (ville, département, région). Il faut être présent dans les annuaires locaux (CCI...) et créer votre compte Google My Business.

0 commentaires

Le cross-canal

Écrit par Cathy Van Eersel

L'e-commerce connaît depuis quelques temps une nouvelle stratégie marketing, celle du cross-canal. Elle part du principe qu'un client utilise de multiples canaux différents pour faire ses achats. A l'inverse de la stratégie multi-canal, où le client utilise aussi différents canaux, mais sans liens entre eux, le cross-canal s'appuie sur l'ensemble des canaux d'information et de distribution, afin de profiter des synergies et interactions qui existent entre eux. L'exemple type est celui d'un consommateur qui commence ses achats en se renseignant sur des sites marchand, utilise les comparateurs de prix, se rend ensuite dans un magasin réel pour tester le produit à l'aide d'une borne interactive, poursuit sur les réseaux sociaux pour partager ses impressions ou poser ses questions, et qui passe finalement sa commande via une appli e-commerce installé sur son Smartphone en utilisant le bon de réduction reçu par e-mail... L'intérêt de la stratégie cross-canal est de multiplier les possibilités de vente par l'accompagnement du consommateur tout au long des différents étapes du processus d'achat.

0 commentaires

Storytelling...

Écrit par Cathy Van Eersel

Un phénomène récent est arrivé dans le monde du web, venu directement des pays anglo-saxons: le storytelling. Traduit en français par le terme "communication narrative", il consiste à raconter une histoire afin de fédérer plus facilement l'internaute au message que l'on veut passer. Cette technique étant parfaitement adapté au monde du tourisme, elle permet l'internaute à se projéter, à rêver sur la destination qu'on propose. L'histoire peut être raconté par l'entreprise mais aussi par le consommateur, qui devient en fait le co-auteur de l'histoire de l'entreprise.

0 commentaires

L'importance de l'image dans un site web

Écrit par Cathy Van Eersel

Nul besoin d'avoir un appareil très performant pour réaliser vos images! Il suffit de connaître les principes de base de tout photographe: définir le sujet, son exposition, la lumière... puis de donner vie à votre image en photographiant des personnes ou des objets representant de la vie. Le photographe d'aujourd'hui joue aussi plus sur les détails que sur la vue de l'ensemble en entier, ceci est valable dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie.

0 commentaires